…un ange passe…

23 janvier, 2007

Désir

Classé sous poèmes — sweetblackangell @ 5:59

 

bouche.jpg

Je suis la moitié de toi

Celle qui te suit, celle qui te voit

J’adore tes gestes, ta beauté, ta voix

A chaques pas je me retrouve en toi

 

J’image mon avenir pour mieux te décrire

J’invente une décénie, où chaques soirs je prie

Je me nois dans tes pensées, pour mieux t’aborder

Je vis avec tes yeux pour que nous soyons deux

 

Ces lignes qui nous unissent sont infranchissables

Nos coeur se tissent dans la même toile

Nos rêves finissent par s’entremêler

Nos lèvres de désir, ne cessent de se froler.

 

Ton corps brulant fond sur le mien

Le bout de tes mains se dessine sur mes reins

L’envie parcourt ma peau de frissons

Mon âme entière n’entends plus aucun sons

Classé sous poèmes — sweetblackangell @ 5:59

oeilrouge.jpg

 

 

 

C’est dans le noir que l’on perçoit la lumière, celle qui fane les jours perdus et qui apaise le sourire attendu.

Peu à peu l’être s’effondre et s’englouti sous le poid du « je t’aime », il perd pied pour mieux s’adonner au souffle du vent qui parcourt ses veines.

Son coeur se régénère au simple son de sa voix et il vit par l’air expiré de ses lèvres qu’il rève à chaque fois d’effleurer.

Un murmure même ne pourrait se glisser entre le son de son coeur qui bat pour elle et l’echo qui s’étend dans le silence.

Il aime chaque seconde passées avec elle, et il rève à chaques instants de vivre encore et encore ce pourquoi il l’adore.

Mais a-t’il conscience que son amour qui se décuple sans arrêt pour elle peut se donner la fin à n’importe quel moment? Qu’il peut tomber pour ne jamais revenir,

Sait-il que l’amour que son coeur contient est une source qui ne se tarrie jamais mais, qui, pourtant, s’efface dans la couleur du temps…

Classé sous poèmes — sweetblackangell @ 5:58

Pourquoi  percer l’hymen si fragile de notre relation que je devine fusionnelle?

Me faut’il comprendre le mystère de nos émotions communes où les mots que je chéris tant ne parviendraient pas à dessiner le contour même de ce mystère?

 

Je ne ferai pas cette erreur parce qu’alors je changerais.

Je changerais de rire, les larmes n’auraient plus la légèreté du vent quand elles rencontrent votre regard.

Je changerais le doute, ce compagnon nocturne.

Et le coeur rempli jusqu’à la lie, et nos coeurs allourdis de nos effondrements devront battre, battre encore

et

encore battre

sans craindre jamais de s’arrêter.

D’ un ‘inconvénient d’être née » j’ai puisé ma force.

L’unique voyage.

Vous m’avez tant donné.

Avant que l’ombre…je sais…

mylne.jpg

Classé sous poèmes — sweetblackangell @ 5:58

larmerouge.jpg

 

Je ne sais plus trop où j’en suis, c’est le chaos total dans ma tête, l’abandon de mes sentiments, le vide

de mon coeur, mais en même temps; j’éprouve cette sensation de manque, sensation qui m’envahie

chaque secondes, qui me brule de l’interieur, me ronge. Manque de quoi? De qui? Qu’est ce qui a pu

creser un gouffre aussi grand pour que je m’y perde autant? Il y a mon âme qui divague, qui se perds

dans ce tourbillon de colère.

Même si j’apprends petit à petit à canaliser ce mal qui s’est donné confort dans mon corps, je ne peux

rivaliser totalement avec lui. Mon coeur se sent oppressé, comme si d’une main ferme il venait à être

écrasé, complétement broyé.

Parce qu’à chaques minutes je commence à mourir, que mon coeur commence à s’essoufler, mon

corps trembler, mon âme s’évader.

C’est à chaque fois, à ces minutes, que je doûte de tout et je pleure….

 

larmebleue.jpg

Classé sous poèmes — sweetblackangell @ 5:58

 

                                        lis.jpg

Peux tu imaginer à quel point ma vie est liée à la tienne?

Par quelle magie as tu fait de mon coeur et mon corps ta propriété?

Mon esprit est barricadé d’émotions, il ne cesse de murmurer ton prénom

Tu es mon étoile, un bout de ma vie…

Dein Mund versäumt mich

Dein Körper auch

Ich liebe dich so sehr, warum nicht du?

Ich zittere, wenn sich deine Hände auf mir stellen

Und was ich vorziehe, ist mich in deinem Armen einzuschläfen…

La Passion du Cheval |
Ma gerbille |
Toponymie de Trazegnies |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mon blog
| sweetlady
| Vive les animaux , les mang...